Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 22:35
Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset

Un bel autocar Bernard frères (Antoine et Pierre, les fils d'Ambroise) photographié chez le carrossier Rousset, chemin de Barbaran à Lyon avant sa livraison. On peut supposer que la peinture a déjà les deux couleurs que la firme gardera jusqu'à son terme : un marron sombre pour le bas de la caisse et une couleur ocre pour le haut.

 

Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset

Les spécialistes des vieilles mécaniques connaissent bien le carrossier Antoine Rousset. Voici sa biographie. "Antoine Rousset, grand carrossier Lyonnais est né le 24 mars 1889 à St Galmier, dans le département de la Loire. Son père Joseph Marie Rousset (1855-1930) était menuisier de profession. A la fin du 19e siècle, il décida juste après la naissance d’Antoine d’émigrer au Chili à Santiago avec sa femme Antoinette (née Thomas), sans doute dans l’optique d’y faire fortune. C’est à Santiago que leur deuxième fils Jean naquit. Antoine qui a passé une partie de son adolescence à Santiago, y fit des études assez longues pour l’époque et le pays, il a obtenu son certificat d’étude en Espagnol. Son père décida au début du 20e siècle de rentrer en France à Lyon avec sa femme et ses deux fils.

Le 30 janvier 1914, juste avant la 1ère guerre mondiale Antoine se maria à Lyon 3e avec Angèle Fournier. Antoine en âge de travaillé trouva sa vocation grâce à l’amour combiné du bois et des voitures dans la création d’une entreprise de carrosserie.

Tout d’abord créé le 8 septembre 1920, sous le nom de « Rousset Frère », cette entreprise de carrosserie automobile est dissoute le 22 octobre 1921, puis renaît sous le nom « A Rousset », le 20 septembre 1922, à la même adresse : 153 chemin de Baraban à Lyon. Antoine Rousset a beaucoup travaillé avec des marques comme « Rocher Schneider », « Rolland Pilain », « Cottin & Desgouttes » pour lesquelles il construit de nombreuses carrosseries de luxe et commerciale.

 

Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset


Par la suite l’entreprise, prie de plus en plus d’ampleur. Durant une quinzaine d’année l’entreprise prospéra au point d’employer une cinquantaine de salariés. A partir de 1923, Antoine Rousset se procure régulièrement des châssis « 500kg » provenant de l’usine de Bordeaux afin de réaliser des « Normande » deux places et des « Torpédo commerciale » deux et quatre places. Ces « torpédo » de 1923 et 1924 ne possède pas de portes côté gauche, afin d’éviter au chauffeur et aux passagers de se faire faucher par les autres automobiles en descendant sur la chaussée, les deux portes d’accès se trouvent à droite. Les modèles 1925 et 1926 reçoivent quant à eux une troisième porte à l’arrière gauche.

Les carrosseries pour Ford deviendront rapidement la spécialité d’Antoine Rousset. Antoine Rousset été l’inventeur d’un système d’ouverture de capote de voiture avec dépôt d’un brevet sous le nom de TESSUOR, ROUSSET à l’ envers.

Pour des raisons liées aux nouvelles technologies de l’automobile (les caisses toute acier), l’entreprise périclita peu à peu au point de faire faillite. Quelques années avant la 2e guerre mondiale (entre 1935-1937) Antoine presque ruiné décida de quitter Lyon avec sa famille. Il vint s’installer à Paris où il y vécu pendant et après-guerre. Il y installa un petit atelier de menuisier rue de la Clé au-dessous de son appartement, ou il créa des meubles pour les Parisiens presque jusqu’à sa mort, à Paris dans le 13e arrondissement le 31 Juillet 1965 à l’âge de 76 ans.
"
 

Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset

Une des spécialités de la carrosserie Rousset, les caisses des Citroën C4.

Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset
Un autocar Bernard Frères, carrosserie Rousset

Des camions carrossés par Rousset. La première photographie est prise devant la carrosserie de la rue de Baraban.

Partager cet article

Repost 0
Published by musee-moutiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de musee-moutiers
  • Le blog de musee-moutiers
  • : Un musée dédié à la vie agroapostorale dans la vallée alpine de la Tarentaise. Une machine à remonter le temps pour découvrir la Savoie d'autrefois.
  • Contact

Recherche

Liens