Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 21:44
La scierie Cérino - Martin

Nous sommes près de l'entrée Est de Moûtiers au début des années 1950. Des cables ont été installés pour descendre des billots de bois et les déposer en rive droite de l'Isère. Les bâtiments sont en effet une scierie. Propriété anciennement du docteur Laissus, ce fut ensuite la scierie Cérino, puis Martin. Plus tard ce sera le garage Vaï.

Des vues "aériennes" permettent de situer l'ensemble des bâtiments et de se rendre compte que l'on entrait directement dans Moûtiers, en venant de Haute-Tarentaise, soit par la Rue de la Sous-Préfecture, soit par la Rue du Pain de Mai. Même si il y a des noms donnés aux rues, c'est bien la RN 90 (ancienne Route Impériale 90 lorsque la Savoie devient française en 1860) qui traverse Moûtiers en suivant l'itinéraire : Faubourg de la Madeleine, Quatre-Chemins, Square de la Liberté, Rue de la Sous-Préfecture.

La scierie Cérino - Martin
La scierie Cérino - Martin

Dans l'ouvrage "Nice et Savoie" (lithographies - 1864), la gravure qui représente Moûtiers est une vue depuis la rive gauche de ces bâtiments. On voit qu'il y avait une roue à aubes qui devait actionner un artifice.

La scierie Cérino - Martin
La scierie Cérino - Martin
La scierie Cérino - Martin

Légèrement en amont de la scierie, très proche de l'Isère, il y a, sur les photos les plus anciennes, le grand lavoir. Sous un préau, de longs lavoirs avaient été installés par la commune pour permettre aux moûtiéraines de faire les grandes lessives.

La scierie Cérino - Martin

Puisque l'on évoque la scierie Cérino, c'est l'occasion de rappeler une belle figure moûtiéraine, celle de Pierre Cérino (mort en 1938 à 63 ans). Cet industriel qui fut propriétaire de la scierie était Officier d'Académie et Médaillé des Sapeurs-Pompiers et de la Mutualité. Sapeur-Pompier volontaire, il commanda la Compagnie de Moûtiers avec le grade de Capitaine, avant d'être promu Commandant honoraire. Président de la Société de secours mutuels des Sapeurs-Pompiers, il fut aussi Vice-Président de la Fédération des Sapeurs-Pompiers de la Savoie. Conseiller municipal, il effectua un travail important au service de l'hôpital-hospice dont il était voisin et dont il fut longtemps administrateur. Sa profession l'amena à la Vice-Présidence de la Chambre Syndicale des Marchands de bois de la Savoie. Ancien combattant 14-18, il fut incorporé, en raison de son âge (39 ans lors de la Mobilisation), dans le 108ème Régiment d'Infanterie Territoriale, régiment presque entièrement composé de Savoyards. Le Musée des Traditions Populaires possède son uniforme de commandant des Sapeurs-Pompiers.

La scierie Cérino - Martin

Partager cet article

Repost 0
Published by musee-moutiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de musee-moutiers
  • Le blog de musee-moutiers
  • : Un musée dédié à la vie agroapostorale dans la vallée alpine de la Tarentaise. Une machine à remonter le temps pour découvrir la Savoie d'autrefois.
  • Contact

Recherche

Liens