Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 20:33

File0001Farçon sucré
Recette pour 6 personnes
- 5 grosses tranches de pain de campagne rassis
- 1 tasse 1/2 de lait
- 4 cuillerées à soupe de sucre en poudre
- 2 œufs
- 150 g. de raisins secs
- 1 pointe de couteau de safran
- 30 g. de beurre

- Tremper le pain dans le lait. Ajouter 3 cuillerées de sucre en poudre. Quand le pain a bien absorbé le lait, l’écraser à la fourchette.
- Faire tremper les raisins secs dans un bol d’eau chaude.
- Battre les œufs en omelette, les incorporer au pain écrasé et ajouter les raisins secs égouttés.
- Beurrer largement un plat à gratin.
- Faire fondre environ 10 g. de beurre et le verser sur la préparation. Bien remuer et verser la préparation dans le plat beurré. Parsemer avec environ 10 g. de noisettes de beurre et saupoudrer avec la dernière cuillerée de sucre.
- Faire cuire à four très doux (th. 5 – 150°) pendant 1 h 30.
- Servir chaud avec une compote de pommes, peu sucrée et froide.

 

Une variante intéressante qui permet de saluer Henri Charlin puisqu'elle figure sur le site du Manoir de Bellecombe, un site majeur pour la cuisine savoyarde puisqu'il est le témoin de tout le travail fait par l'Académie du Goût et des Traditions culinaires en Tarentaise, en particulier lors des Forums du Goût de Pralognan-la-Vanoise.

 

Le Farçon de Séez

Cette recette (de Empereur Agnès & Loudoueinex Océane) a obtenu le prix de « la cuisine attitude » lors du 2ème forum du goût à Pralognan-La-Vanoise en 2006.   

File0001Ingrédients : 400 g de pain rassis – 150 g de sucre – 2 oeufs – 3 poignées de raisins secs – 1 litre de lait – 1 verre d’eau – 1/2 verre de rhum – 60 g de beurre – 3 clous de girofle – 2 pincées de cannelle en poudre – safran.   

Couper le pain en petits morceaux. Faire chauffer le verre d’eau avec le rhum et les raisins secs. Faire bouillir le lait avec le sucre, les clous de girofle, la cannelle et le safran. Laisser infuser 15 mn puis verser sur le pain. Faire tremper le tout pendant une heure puis ajouter les oeufs battus et mélanger. Faire dorer à la poêle avec le beurre. Servir tiède.

 

Bien sûr, le verre de rhum, n'est pas "typiquement" savoyard, mais si la cuisine c'est de la vraie culture, comme toute vraie culture, elle ne vit vraiment que de rencontres. La cuisine qui n'est plus ouverte aux rencontres, elle est comme certaines langues, "morte" ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by musee-moutiers - dans Cuisine savoyarde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de musee-moutiers
  • Le blog de musee-moutiers
  • : Un musée dédié à la vie agroapostorale dans la vallée alpine de la Tarentaise. Une machine à remonter le temps pour découvrir la Savoie d'autrefois.
  • Contact

Recherche

Liens